Skip to Content
Effectuez une recherche

La politique culturelle porte ses fruits

Publié le 25 janvier 2024 | Culture

Depuis plusieurs saisons, le Pays de Saint-Eloy a mis l’accent sur le développement d’une véritable saison culturelle. Une volonté des élus incarnée notamment par Sylvain Durin, vice-président chargé de la culture et Michel Calvairac, directeur des affaires culturelles au sein de la Communauté de communes.

A en croire le bilan de l’année 2023, les efforts sont concluants : dix communes du territoire ont accueilli 19 spectacles pour 33 représentations ; plus de 3000 spectateurs (dont 1500 écoliers) ont pu assister à au moins une animation culturelle, soit une augmentation de 27% sur un an ; Microfolie, lancé en 2023, a enregistré la venue de plus de 1000 visiteurs, chiffre dépassant les meilleures prévisions. Ce développement, Michel Calvairac, qui assiste à une cinquantaine de spectacles chaque année pour dénicher les perles rares, l’explique : « Tout repose sur le choix des spectacles : ambitieux, professionnels et accessibles. Nous comptons une bonne poignée de fidèles qui nous font confiance qu’il s’agisse de théâtre, de danse, de cirque… La configuration de la salle assure aussi une proximité incroyable avec les artistes avec lesquels le public peut ensuite discuter.»

La recette fonctionne, il y a donc fort à parier que ces bons résultats se poursuivent en 2024 avec un fil rouge solidement accroché autour du spectacle vivant.

Programmation riche et éclectique

Dès le 3 février, un spectacle d’humour musical donnera le ton de la saison 2024 qui touchera à tous les genres : musique, théâtre, danse et grande première, chanson française avec Adelle Coyo« une chanteuse clermontoise et des textes poétiques » — à l’affiche le 30 mars à Saint-Eloy-les-Mines.

Pour coller à cette année olympique, le spectacle 100 mètres papillon (le 17 mai) et la compagnie de hip-hop Suprême Legacy composée ce jour-là (22 juin) d’un danseur, d’un batteur et d’un grapheur.

Le public ado n’est pas oublié avec une opération menée dans les lycées avec la complicité du SMADC : « Le Processus, pièce du Théâtre de Romette, aborde les questions autour de la sexualité et de ses conséquences possibles comme la maternité chez les jeunes filles… Une façon d’ouvrir un dialogue, de nourrir des discussions», plaide Michel Calvairac.

Spectacles en famille — Influence, chorégraphie de jongleur (en avril) ou La Vie, une famille qui parle de la famille (en juin) —, spectacles pour les tout-petits (0-3 ans) pour mettre tous les sens en éveil et un été festif et culturel en extérieur — « une autre façon d’initier le public au spectacle vivant », souligne Sylvain Durin — le territoire va vibrer grâce à cette programmation riche et éclectique. « Nous comptons rester dans cette dynamique d’ouverture. La fréquentation et la fidélité du public montrent que nous sommes dans le vrai. »

 

Retrouvez toute la programmation dans l’agenda

Articles similaires

08 février 2024

GEMAPI – Du concret sur le terrain

Vous vous demandiez à quoi sert la taxe Gemapi qui figure sur votre feuille d’impôts (taxe...

Lire la suite
04 janvier 2024

Meilleurs voeux 2024

On ne subit pas l’avenir, on le construit. C’est cette ligne de conduite qui guide...

Lire la suite
07 décembre 2023

Le chèque local revient

Le chèque local est un concept simple : vous achetez votre chèque 3€, et il...

Lire la suite